Twitter et les autres médias sociaux contre le régime iranien

Publié le par stephanezibi

En lisant tôt ce matin tous les tweets je m'apercevais que quelque chose se passait au lendemain des "élections" en Iran et qui ne semblait pas être relayé par les médias classiques.

Il est vrai que les informations provenant de ces médias doivent être probablement censurés ou plus difficiles à transmettre de part les exigences du régime iranien. On a pu même avoir des témoignages précis sur la liste des médias ayant eu leurs matériels confisqués ou être "juste" embêtés de faire leur travail.

Il n'empêche que l'on ne peut que constater que ces médias classiques ont du et pu s'appuyer sur Twitter et YouTube à fond en récoltant un maximum d'informations permettant ainsi de faire leur métier : informer et donc dénoncer.

Si vous suivez ce post très complet sur MemoireVive.tv ou chez Guillaume, vous serez étonné de la volonté des iraniens à vouloir s'exprimier et dénoncer les élections malgré toutes les difficultés qu'ils rencontrent à savoir des coupures d'électricité, l'arrêt des envois/réceptions de SMS ou des coupures alternatives du réseau GPRS (permettant d'envoyer des données via un mobile...).

20 ans après Tien An Men, où malheureusement les moyens d'expression étaient tout autres et facilement contrôlables par le régime chinois, beaucoup font, à Téhéran, le parallèle avec la révolution islamiste de 1979 dans la tension des rues, la présence des chars et la volonté de faire taire le peuple.

Peut être que nous assistons tout simplement à un début de révolution face à un coup d'état masqué par des élections semble t'il truquée.

Les médias sociaux en particulier Twitter et Youtube sont essentiels et jouent un rôle clé pour la démocratie. Au delà de cette enfin libre expression, les sites du gouvernement iranien sont piratés par des hackers, des kits de piratage antirégime iranien sont disponibles à cette adresse et sont téléchargés dans le monde entier voulant montrer à un régime aussi dur soit il qu'il aura du mal à lutter contre le peuple (surtout si celui ci va bien au delà des frontières du pays).

Je vous donc encourage à vous engager même à distance vous pouvez avoir un rôle. En suivant l'actualité, ici par exemple ou sur Global Voices et en diffusant partout où vous le pouvez celles ci vous soutiendrez ce peuple iranien trop longtemps réduit au silence. Et qui sait ? Peut être que cela aboutira à quelque chose....

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article