Mes sorties du mercredi -épisode 6

Publié le par stephanezibi

Au programme cette semaine, toujours de la Pomme et son phone, Twitter qui truste (mon) l'attention et deux grandes compagnies en quête de début de réponse pour survivre

La vraie influence de masse est sur Twitter

Ashton Kutcher, le mari de Demi Moore est Twitter addict. Il tweet à fond et avait réussi, à l'époque, à devenir le premier au monde à dépasser le million de followers. Maintenant chaque jour, plusieurs milliers de nouveaux suiveurs se connectent au point d'avoir aujourd'hui plus de 2 300 000 abonnés à son flux. Vu le succès grandissant de Twitter, lui aussi continuera à toujours progresser dans les mêmes proportions.

Avec les élections iraniennes, on a pu voir certains demander à Ashton Kutcher de relayer (retweeter) des messages. D'autres acteurs ou personnalités, américaines pour la plupart, comme l'actrice Alyssa Milano ont été aussi sollicitées et ont permis de passer des mesages à un plus grand nombre de personnes. Cette audience de masse récoltée progressivement, la simplicité d'utilisation de Twitter ajoutée au fait que nous ayons dans notre carnet de following que des personnes pour qui nous avons un intéret font problament de Twitter, le maillon manquant entre l'audience de masse classique, l'audience ciblée et l'audience sociale. Ainsi la puissance sera couplée à une segmentation fine et à l'engagement des gens.

Pour compléter sur la puissance de Twitter, Bizz Stone, l'un des fondateurs dirigeants de Twitter, étant à Cannes pour le marché de la publicité pour sonder les annonceurs et les marques est l'attraction du marché "classique" publicitaire. Twitter c'est puissant dans tous les sens du terme.

Ebay abandonne l'enchère pour la venteprivee.com, MySpace ferme des bureaux...

J'ai lu quasiment coup sur coup qu'Ebay pensait à diminuer son attention autour des enchères qui ont fait son succès pour orienter sa stratégie vers les ventes dites événementielles à la venteprivee.com. Au delà de ce changement ajouté aux redéfinitions des autres activités du groupe (shopping.com, Paypal, Skype), Ebay arrive à un carrefour où certes les enchères continueront d'exister et de rapporter mais face aux sites d'annonces la concurrence s'est accrue ces dernières années et qu'une redéfinition de la stratégie devenait essentielle. On attendra donc les premiers mails d'invitations à ces ventes privées en espérant qu'elles soient aussi diversifiées que celle de l'ainé français.

MySpace a annoncé la fermeture de 4 de ses bureaux à l'étranger avec une réduction de 2/3 des effectifs (300 sur 450 personnes). Cette nouvelle n'a rien de surprenant pour le réseau social qui a été longtemps le plus fréquenté au monde et qui est aujourd'hui délaissé au profit de tous les autres.

map of social networks

Cette carte montre l'étendu des dégats pour MySpace où ils ne sont  plus leaders dans aucun des pays qui comptent. Elle explique en grande partie la réduction observée ces dernières semaines entrainant la fermeture probable du bureau sur Paris. On espère que MySpace continuera néanmoins car c'est un allié de choix pour tout artiste ou oeuvre artistique pour rassembler des fans.

L'iPhone 3GS, Steve Jobs : Apple encore au centre de l'actualité

Apple a annoncé entre autres cette semaine deux choses : en trois jours plus d'un million du nouvel iPhone ont été vendus. Vu la faiblesse (relative) des nouveautés entre le modèle précédent et celui-ci ce démarrage en trompe l'oeil sera vite étouffé par la faiblesse relative des nouveautés. Après l'avoir vu, touché, testé je ne suis toujours pas convaincu de l'intérêt de l'acheter si on a une version 3G.

Cette vidéo rapide envoyée par l'un des chefs de produits de l'iPhone cherchant à nous faire la démonstration que l'iPhone 3GS est plus rapide en faisant tourner un jeu me laisse encore plus circonspect.

L'autre nouvelle de la semaine est liée à la première car le communiqué de presse reprenait des paroles de Steve Jobs. Après la confirmation de sa transplantation du foie et de sa "bonne" santé c'est évidemment une excellente nouvelle de le savoir de retour aux affaires même si durant son absence, tout a semblé être bien géré avec de nouveaux produits, une action à Wall Street en hausse et une marque toujours très proche des gens.

Ce retour sera pour tous effectif quand il reprendra en main les keynotes qui auront fait sa "légende". On attend donc le mois de septembre pour assister à cela.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article