The Social Network : un film pas uniquement sur Facebook

Publié le par stephanezibi

Affiche The Social Network

Grâce à l'ami Emery (je mets un lien vers son blog Choses Vues au cas où), j'ai pu voir une semaine avant sa sortie The Social Network réalisé de David Fincher (Alien 3, Fight Club, Seven, L'Histoire de Benjamin Button...) qui, pour moi, ne raconte pas seulement la création de Facebook.

L'histoire de ce site est contée de façon plus que fidèle semble t'il. On assiste à toutes les étapes essentielles qui ont mené Facebook des 22000 connexions de Facemash, qui ont fait sauter le réseau d'Harvard entrainant un passage devant le conseil de discipline pour Mark Zuckerberg, à ce que nous connaissons de Facebook et ses 550 millions d'utilisateurs aujourd'hui.

On y voit aussi un jeune homme plutôt seul, ayant son ordinateur et ses lignes de codes comme uniques compagnons, se mettant dos à dos toutes ses relations amoureuses, amicales ou business successives. Ce garçon obstiné, calculateur, dissimulant au maximum ses sentiments et ayant une attitude "étonnante" lors de réunions pour le moins tendues parait aux antipodes de ce que serait un homme à la tête du site ayant rassemblé le plus de monde en un minimum de temps au point sûrement de devenir plus gros que Google dans quelques années.

Au delà donc de ces conclusions hatives décrivant le caractère de Zuckerberg, dont vous trouverez ici un résumé assez fidèle tiré du livre qui a servi à l'adaptation pour le film (à ne pas lire si vous voulez aller voir le film néanmoins), on peut observer comment une start up lambda évolue.

Tous les clichés d'une start up y sont : les développements faits dans une chambre d'étudiants puis dans une maison (pas de bureau donc), pas de cahier des charges écrits (seulement les idées glanées du quotidien sont utiles), le machiavelisme des gens de la "Valley" reniflant le bon coup et se collant au projet sans être payé (dans un premier temps), les attitudes des investisseurs, des fonds très sympas au début, un fondateur se faisant dépuceler (dans un premier temps) etc...

Je vous encourage à aller le voir car c'est un bon film, que vous aimiez ou utilisiez ou pas Facebook. Au mieux vous verrez que quand vous avez une idée, l'important n'est pas de l'avoir mais de la réaliser le mieux et le plus rapidement possible ce que Mark Zuckerberg a visiblement fait !

Publié dans Cinéma, Facebook, Startup

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article