Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

actualite

RT @karinelazimi: Suivons le nouveau compte des...

Publié le par Stephane Zibi

Publié dans actualité

Partager cet article
Repost0

Internet en France - les derniers chiffres, les dernières tendances en 2011

Publié le par stephanezibi

Je n'ai pas l'habitude de récupérer des infographies toutes prêtes mais là, le travail de la Documentation de Radio France aidée par les données collectées grâce à Wedodata, Comscore, l'INSEE, Mediamétrie, OTO Research, Newzoo et Social Bakers est excellent et donne une vision claire que nous sommes un pays connecté. Je vous laisse la parcourir.

Partager cet article
Repost0

Tunisie 2011 une révolution sociale et digitale plus que de jasmin

Publié le par stephanezibi

Capture d’écran 2011-01-15 à 11.08.06 Ecrire sur un sujet d'actualité comme celui que nous avons vécu ces derniers jours voyant ce merveilleux peuple tunisien se soulever et ne plus accepter le dirigisme de l'ex "président" Ben Ali n'est pas chose aisée pour moi.

Les analyses fleuriront dans les jours à venir et expliqueront de la meilleure des manières, la situation.

Même si les atermoiements constitutionnels feraient perdre son latin à quiconque entre un Premier Ministre intronisé Président la veille, remplacé par le Président de l'Assemblée le lendemain le tout en appliquant l'article 57 de la Constitution qui ne permet plus à Ben Ali de retourner en Tunisie, lui faisant perdre son immunité, tournant définitivement 23 années de pouvoir autocratique.

Ce qui me pousse néanmoins aujourd'hui à écrire sur ce pays qui est un peu le mien, celui où sont nés mes parents c'est la façon dont les choses se sont passées.

En 4 semaines, sans l'aide de personne ni des pays étrangers, ni des médias à cause de la censure, le peuple tunisien a réussi à se mobiliser jusqu'à obtenir le départ puis la fuite de celui qui contrôlait avec son épouse absolument tout ce qui pouvait l'être dans ce pays. 

Les médias locaux et étrangers étant donc toujours contrôlés voire censurés, ces 3 dernières semaines nous apprenions mollement sans ce que cela fasse la une des médias un mort par immolation, que des manifestations ont lieu et que des massacres morts ont été recensés ou bien ces 3 derniers jours que Ben Ali "lâchait du lest". Ce n'est qu'en moins de 48h, que tout s'accéléra. Une révolution un peu en temps @Internet.

La seule source fiable qui a tissé les liens entre beaucoup de tunisiens mais aussi nous autres spectateurs attentifs pendant ces semaines fut Internet et particulièrement Twitter et à un degré moindre certains profils sur Facebook.

En lisant et suivant durant ces semaines, les tweets avec le tag #sidibouzid ou le compte de @Slim Amanou par exemple ceux qui doutaient encore de la force de Twitter peuvent je pense revoir leur jugement.

A mon humble avis, ce fut en effet l'unique canal d'informations qui a permis de maintenir un réel suivi des nouvelles à travers des témoignages essentiels pour que cette révolution (le mot n'est pas trop fort pour un pays ayant connu que 2 Présidents en 54 ans soit autant que ces 12 dernières heures) puisse aboutir.

Les échanges permanents, la relative rapidité finalement d'organisation et cette solidarité et écoute internationale ont rendu encore plus fort ce mouvement.

Bien sûr la mobilisation se faisant à l'extérieur dans les rues était, est et continuera d'être obligatoire mais vu la rapidité et l'enchainement des événements ces derniers jours et aussi cette coordination dans le pays ces événements n'auraient peut être pas été aussi fort sans Twitter.

Cette TwittRevolution a donc pour moi plus de sens, que l'appellation Révolution de Jasmin vue et lue à de nombreuses reprises depuis hier. Les politiques de tous bords, de tous pays devront être attentifs dorénavant car la Tunisie a montré que cela était possible. Qu'aujourd'hui il n'est plus utile d'être une armée pour renverser un Président et qu'à travers les rassemblements et la détermination cristallisés grâce aux médias sociaux, le monde devient plus petit et qu'il est possible de s'exprimer même contre un régime quasi dictarorial ou pseudo démocratique.

En repensant à la révolution verte (non terminée encore) en Iran, il y a quelques années, c'était déjà un premier signal. Aujourd'hui vu ce qui s'est passé en Tunisie peut être qu'une prochaine révolte pourrait aboutir dans n'importe quel pays dans pareil situation (et il y en a). 

Enfin et pour conclure cette note, n'étant pas retourné pour diverses raisons en Tunisie depuis plus 25 ans, et lisant la joie et cette fierté de ce peuple, j'ai pu m'apercevoir de l'attention de la communauté des exilés envers la Tunisie et de l'extrème reconnaissance à laquelle je m'associe pour le peuple tunisien pour s'être battu et exprimé ainsi.

Peut être et sûrement très vite maintenant, comme beaucoup d'autres aussi, je retournerai là bas en vacances pour enfin (re)goûter à certains parfums oubliés qui très rapidement me sont revenus au fil de cette soirée de vendredi que je n'oublierai pas.

Publié dans Actualité, Web 2.0

Partager cet article
Repost0

Leslie Nielsen - petit hommage

Publié le par stephanezibi

En finissant une présentation et continuant de recevoir via Seesmic les nouvelles, j'apprends la mort de Leslie Nielsen à 84 ans.

J'ai pensé à tous ces films qui m'ont souvent fait rire aux larmes comme la série des Y a t'il un des frères Zucker et Abraham.

Une petite scène en hommage à cet acteur pour se souvenir et garder ainsi l'essentiel.

Publié dans Actualité, Cinéma

Partager cet article
Repost0

JEI, Taxe Google et le Bilan Numérique de la France pas beaucoup d'optimisme finalement

Publié le par stephanezibi

Ces dernières semaines, la politique et le politique ont été très présents pour le monde numérique. En effet que ce soit pour le statut de JEI, la taxe dite Google ou la présentation par le Think Tank Renaissance Numérique d'une étude sur le numérique en France, l'optimisme n'est franchement pas de rigueur.

Le projet de loi votant l'abandon du statut de Jeune Entreprise Innovante, est donc pour l'instant maintenu malgré les amendements de députés de la majorité comme Laure de la Raudière (par ailleurs Secrétaire Nationale de l'UMP sur les questions du numérique). Son passage au Sénat pourra peut être avoir un écho même si Bercy continuera de marteler que le Crédit Impôt Recherche compense plus que largement ce statut dont a pu bénéficier plusieurs dizaines de milliers d'entreprises (de toutes tailles).

La France a voté aussi une loi imposant une taxe sur la publicité en ligne pour contraindre Google, Facebook, Yahoo! & Microsoft a payé plus de taxes en France. Cette loi pénalisera plus les acteurs français qui ne pourront pas se délocaliser au contraire des gros acteurs précités. On a évité comme l'indique Sandrine Cassini de La Tribune à une taxe sur l'eCommerce et j'en passe car la liste des lois sur le sujet sera encore grande.

Le Think Tank Renaissance Numérique dont le co-président Guillaume Buffet avait publié en 2007 son livre blanc « 2010, l'Internet pour tous ! »  s'était fixé comme objectif qui semblait accessible à l'époque d'arriver à 80% de foyers français équipés, connectés et formés à l'internet d'ici la fin de l'année 2010.

Or aujourd'hui, Guillaume Buffet en présentant les résultats de l'étude dresse un bilan plutôt alarmiste car loin de ses objectifs : « Nous sommes très loin des ambitions que nous avons pour notre pays. Le constat que nous faisons de la situation actuelle est un pavé jeté dans la mare, les indicateurs sont clairement dans le rouge ! En un mot, c'est alarmant ». 

En effet les chiffres présentés par Renaissance Numérique laissent penser que tant que pour les particuliers que pour les entreprises la France a pris du retard.

-        Au 3e trimestre 2010, seulement 2 foyers français sur 3 sont connectés à internet : la France de 2010 est au niveau de la Corée du sud en 2001 ! ;

-        Moins d'une PME française sur deux (48%) dispose d'un site internet : la France est à 13 points en dessous de la moyenne européenne ;

-        Les start-ups numériques ne représentent que 2,1% des créations d'entreprises : les entreprises de l'internet se créent à l'étranger ;

-        Le chiffre d'affaire du e-commerce français ne représente même pas la moitié de celui réalisé au Royaume-Uni (25 milliards contre 56) ;

-        Les écoles élémentaires comptent 11 élèves pour un seul ordinateur. Existe-t-il même une ambition sur le numérique ?

En présentant la synthèse de l'étude (téléchargeable ci-dessous), Renaissance Numérique a pu seulement donner des satisfecits que pour  5 régions (Île de France, Rhône-Alpes, Midi-Pyrénées, Aquitaine et Auvergne), notant ainsi le manque d'échanges et de coopérations entre toutes ces collectivités.

 

Même s'il faut reconnaître une certaine écoute (un Secrétariat d'Etat puis un Ministère), des appels à projets (Proxima Mobile, le Grand Emprunt...), des discours et un début de volonté pour aller de l'avant ces événements, ces chiffres, cette étude montrent qu'il faut rester prudent.

Les élections de 2012 Présidentielle et législatives vont partir de loin et le lobbying de Think Tank comme Renaissance Numérique et d'autres acteurs sera essentiel pour que les messages passent et que les actions soient suivies des intentions.

La loi sur la Neutralité du Net, que j'aborderai bientôt, sera présentée d'ici la fin de l'année. Elle sera une nouvelle étape me semble t'il importante pour voir si nous autres pouvons apporter notre contribution et faire passer les messages pour que nous puissions avancer et être un pays à la pointe.

Peut être que cela pourra ainsi contre balancer les mauvaises orientation évoquées plus haut et montrer que la France souhaite vraiment que le numérique soit un élément de développement dans les années à venir.

Présentation de l'étude réalisée par Renaissance Numérique

Publié dans Actualité, Politique, Web 2.0

Partager cet article
Repost0

La JEI ou Jeune Entreprise Innovante est plus qu'en danger

Publié le par stephanezibi

Depuis 2004, en France a instauré une loi permettant aux entreprises les plus à la pointe d'être récompensées et de bénéficier d'avantages comme :

- une exonération d'impôt sur les bénéfices et d'IFA, - une exonération d'impôt sur les plus-values de cession de titres pour les associés de la JEI, - un allègement des charges sociales patronales sur les salaires versés aux salariés participant à la recherche.

Ces trois points ont permis à beaucoup d'entre nous d'être aidé pour développer des projets qui pour certains n'auraient vu le jour rapidement si aucune action n'avait été réalisée.

Or il y a quelques jours nous avons appris que le principe même de cette subvention/aide qu'est la JEI était remis en cause dans la politique de rigueur budgétaire.

Après quelques réactions lues j'ai été surpris qu'aucun membre de l'opposition ne réagisse pas officiellement à ce sujet.

Or, alors que la loi sera étudiée à partir de jeudi, je crois, c'est une députée UMP que j'avais pu rencontrer il y a quelques semaines dans le cadre de l'avant projet de loi sur la Neutralité du Net.

Tweet JEI 1Tweet JEI

Laure De La Raudière , députée d'Eure et Loir, en tweetant que deux amendements (disponibles ici et ici ) allaient être déposées afin de déposer remet ce sujet épineux au centre des débats.

Le débat étant très technique et n'impliquera donc pas beaucoup de députés semble t'il. Toutes les actions pour sensibiliser les médias et certains politiques étant amenés à voter seront nécessaires dans les heures et jours qui viennent.

Je vous encourage donc à  diffuser ces amendements au maximum de personnes connaissant des votants potentiels (députés et sénateurs) pour permettre éventuellement que le statut de Jeune Entreprise Innovante puisse perdurer en France encore quelques années au moins !

Partager cet article
Repost0

Abercrombie & Fitch recrute à Paris les 14 & 15 octobre 2010

Publié le par stephanezibi

Page Facebook Abercrombie & Fitch débarque en France

Semaine très textile pour une note courte, très courte.

J'ai parlé cette semaine d'Abercrombie & Fitch qui arrive en France, à Paris sur les Champs Elysées pour le printemps 2011.

Si vous êtes sur Paris jeudi et vendredi, les recrutements commencent. La marque utilise Facebook et sa page pour diffuser les messages de se présenter Place de la Concorde de 9h à 18h à travers deux événements qui auront lieu donc jeudi 14 et vendredi 15 octobre.

J'attendais de savoir comment ils allaient communiquer. Ils le font modestément (au niveau budget) pour le moment. On pourra tirer d'autres conclusions (ou pas) après ces opérations qui marquent vraiment l'arrivée d'A&F en France.

Bonne chance à ceux qui se présenteront sur place. Et si certains d'entre vous se font embaucher qu'ils nous racontent comment cela s'est passé...

Event jeudi 14 octobre Abercrombie

Partager cet article
Repost0

L'application indispensable pour mieux supporter les grèves des transports

Publié le par stephanezibi

Désolé mais ce post est pour le moment réservé qu'aux parisiens...

En effet on m'a fait part, fort opportunément d'où cette note, qu'une appli mobile Trafic metro Paris Quoimaligne disponible sur iTunes et aussi sur Android permet de connaître l’état du trafic en temps réel vu par les passagers.

Quoimaligne.fr propose en plus de ces applications un réseau social regroupant les usagers des transports en Ile de France.

Demain, 23 septembre jour de grèves, chacun pourra consulter le trafic en temps réel, alimenté par les passagers des transports en commun, depuis les stations de métro et de RER de Paris et l’Ile de France.

Poru obtenir cela la situation du trafic en station est déclarée par le passager, depuis son téléphone mobile qui est géolocalisé afin de garantir l’authenticité géographique. Cette déclaration peut être accompagnée d’un court message texte de description qui est ou non diffusée sur la timeline du compte Twitter de l’usager.

Je vous laisse donc essayer cette application mobile participative et vous encourage à ajouter ce compte : @TraficParisQML qui tweet l’état du trafic en continu ce qui sera fort utile demain.

L’application (gratuite) sera développée et étendue pour la fin de l’année sur les gars SNCF et stations de BUS à Paris et Ile de France (suis toujours désolé pour les non parisiens).

Dans l'attente je vous encourage à l'utiliser et à partager au maximum pour que cette journée de grève soit finalement pas si désagréable dans les transports vu que tout sera indiqué par avance.

Update : j'ai reçu un mail me prévenant qu'une autre appli existait et faisait aussi cela : MétroEclaireur.

Voici les liens directs pour les versions Light , Plus! et HD pour iPad . Elle permet de visualiser l'état du trafic en direct, à la manière de sydatin et qui avertit des incidents localisés, des contrôles. Elle donne également des informations sur les travaux et les grèves.

Partager cet article
Repost0

Celui qui battu à lui tout seul le Barça est devenu président

Publié le par stephanezibi

Dans les digressions d'été j'aimerai évoquer rapidement l'histoire d'Helmut Duckadam.

Duckadam fut le gardien de but dans les 90 du Steaua de Bucarest un des clubs de la capital tenu par l'armée. Le fils de Nicolae Ceausescu le dictateur roumain "dirigeait" ce club. En 1986, le club roumain réalisa un exploit en battant Barcelone en finale de la Ligue des Champions de l'époque.

En arrêtant les 4 pénalties barcelonais d'Alexanko, Pedraza, 'Pichi' Alonso et Marcos, Duckadam avait réussi à battre à lui tout seul le favori de cette finale, réalisant un des plus grands exploits dans des compétitions de football.

A son retour il fut accueilli comme un héros et reçu des cadeaux, des honneurs et des propositions pour jouer à l'Ouest. Parmi ces cadeaux un posa problème. Une Mercedes toute neuve l'attendait pour le féliciter de son exploit qui a propulsé le football roumain.

Le fils Ceausescu pensait dans son autoritarisme héréditaire qu'elle le lui revenait. Duckadam ne le pensait pas et l'exprima. La garde rapprochée du fils du dictateur lui brisa les mains l'empêchant de rejouer plus au haut niveau (il perdit sa Mercedes aussi en plus de son travail).

Je n'imaginais pas que j'allais repenser et encore moins écrire au sujet de cet homme aujourd'hui. Mais ce matin c'est avec plaisir que j'ai pu lire qu'il était devenu hier le président de ce club qui l'avait propulsé sur le devant de la scène européenne et qui avait aussi causé quelques soucis. Comme quoi même dans des situations extrèmes d'injustice, la roue finit toujours par tourner...

Je vous laisse revoir cette séance de penalty au score final (2 à 0) étonnant.

Si vous voulez lire d'autres histoires étonnantes autour du football comme celle ci je vous conseille le livre de Dominique Paganelli Libre Arbitre.

Avec PriceMinister, retrouvez aussi  : Livres de Sport et loisirs, Sejour Pas Cher

Publié dans Actualité, Football

Partager cet article
Repost0

Les jeux en ligne : deux mois après

Publié le par stephanezibi

Les monopoles d’Etat tombent un à un. Après l’électricité, les télécoms, l’eau et j’en passe, l’un des plus vieux celui des jeux d’argent s’est ouvert à la concurrence en juin dernier.

Le Paris Mutuel Urbain, devenu PMU depuis quelques années, et la Française des Jeux, devenue FdJ depuis peu, se sont donc retrouvés en face d’une petite dizaine de nouveaux opérateurs tous pour la plupart soutenus par des grands groupes estimant ce marché comme florissant.

Plus d’un mois après la publication le mardi 8 juin dernier de ce décret paru au Journal Officiel ouvrant donc à la concurrence une pratique interdite en France depuis un édit de François Ier du 21 mai 1539, il était temps de faire un petit  premier bilan après surtout tous les événements sportifs de ces dernières semaines qui auraient, en théorie, lancé de façon « officielle » certains sites.

Je précise tout de suite que je ne joue pas. Plus par méconnaissance totale des règles de ces jeux et aussi qu’à chaque pronostic virtuel fait devant ma télé il faut en général parier sur l’équipe adverse plutôt que de se risquer sur l’équipe choisie (une sorte de Paul le Poulpe inversé).

En m’intéressant donc à ce marché (re)naissant j’ai découvert que tout le temps passé ces dernières années du côté des autorités à préparer la régulation, des futurs opérateurs, qui pour certains ont lancé leurs projets il y a plusieurs années pour être prêts le jour J (j’ai participé à l’un d’entre eux il y a déjà 3 ans) ou de la FDJ et du PMU aura permis de cadrer un maximum les choses afin de prendre finalement le moins de risque face à la demande le tout bien sûr pour faire rentrer de nouvelles recettes fiscales réservées à l’époque à Malte, Gibraltar ou Jersey.

En jetant tout d’abord un coup d’oeil sur la liste des premiers sites ayant obtenu leur agrément de l’ARJEL (lien vers le site), organisme régulant les jeux d’argent, très vite des interrogations sur l’origine de ces sociétés viennent à l’esprit. On imagine difficilement réussir sans ayant rempli quelques critères de bases et aussi sans moyens financiers minimums.

Cette liste est composée :

- de groupes de communication au sens large : Canal +  (Canalwin), Amaury (Sajoo), Iliad (Chilipari.fr, Chilipoker.fr), Sporever (Jeux365), Geny Infos (Genybet), Groupe Paris Turf (leturf.fr), Eurosport donc TF1 (Eurosportbet.fr),

- de groupes gérant des casinos en France (Barrierepoker.fr, Partouche.fr, 200pourcentpoker.fr…),

- de puissants pure players européens (BWin, Betclic, ElectraWorks, Everest Gaming, 888 Regulated Markets, Real Malta Limited, Rekop)

- des mastondontes français (PMU, FDJ), - de « petites ? » structures (PKR France,  Lil Managers limited, Fullfun, Ad Astra, ZeTurf) - de l’inclassable Table 14  (Winamax) qui profite de la publicité, de la force médiatique et de la connaissance d’Internet de ses actionnaires (Marc Simoncini – meetic, Alexandre Roos/Christophe Shaming - ex Caramail et Patrick Bruel).

En décryptant cette liste mise à part les entreprises qui nous sont connues ont déjà les appuis nécessaires (politco-financier), il est intéressant de noter que les autres ont aussi fait ce qu’il faut pour avoir soit l’appui de politiques comme Pokerstars (Real Malta Limited), qui est dirigée par Alexandre Balkany, fils de Patrick Balkany soit être créée et dirigée des joueurs d’exception comme Fulltilt Poker (Rekop), numéro 2 mondial et fondé par plusieurs joueurs professionnels de poker ou bien être très solide financièrement comme Partypoker (ElektraWorks), membre du réseau PartyGaming (très gros réseau de poker au niveau international aussi) qui est côtée au London Stock Exchange et basée à Gibraltar.

Le secret pour avoir des bases solides pour se lancer doit se trouver dans une de ses stratégies.

Je ne sais pas si d’autres sociétés se sont portées candidates depuis mais celles ci-dessus devront donc être très fortes dans tous les sens du terme (financière, communication, fonctionnalités, proximité…) pour acquérir un maximum de joueurs sachant que le support (le jeu) est par définition addictif et permet une fidélisation accélérée.

Une situation d’attente

Malgré ses promesses une impression générale l’emporte. Celle de penser que tous ces opérateurs ont le frein à main et ne peuvent encore lancer la grosse artillerie de promotion. La publicité étant encore régulée pouvant expliquer cette impression.

Pourtant avec la Coupe du Monde de Football qui a été un parfait tremplin à laquelle s’ajoutent successivement Roland Garros, le Tour de France, les Championnat d’Athlétisme et la reprise la semaine prochaine de la la Ligue 1 de Football, les sites de paris sportifs ont atteint le chiffre d’affaire intéressant de 80 millions d’euros pour un million de comptes utilisateurs (cf : interview du président de l’ARJEL dans Libération). Ce chiffre démontre une réelle attirance des français pour les jeux d’argent. La Française des Jeux avec son Loto Sportif n’avait fait, à titre de comparaison, « que » 43 millions d’euros de CA en 2009. Ces 80 millions en un mois sont donc une parfaite démonstration que ce marché est plus que prometteur.

Cette impression d’immobilisme est sans doute renforcée par l’activité réduite des sites de jeux autres que de paris sportifs et hippiques.

En effet certains sites de poker en ligne n’ont pas pu réellement ouvrir complétement vu l’état de la loi qui contraint pour le moment les joueurs en ligne à jouer qu’entre participants français.

En effet pour le poker, deux gros problèmes ont été soulevés depuis la légalisation qui est intervenue quatre semaines après celle des paris sportifs.

Une seule variante est  jusqu’à présent légale et jouable avec de l’argent est disponible en France, le Texas Hold em , qui a connu un grand succès aussi via Facebook . Texas Hold em a permis de tout concentrer : les joueurs confirmés du monde entier en un seul point pouvant jouer à plusieurs formes de poker. Toutes les autres offres ont donc du mal à s’étalonner à celle ci.

Le deuxième souci est que les joueurs de ne peuvent jouer qu’entre français, et non plus contre des joueurs de tous les pays comme c’était le cas auparavant. Cet article du JDD illustrant la grogne des joueurs qui ont été « mal habitués » le temps de la non régulation.

Ce marché ouvert donc seulement depuis fin juin est encore balbutiant et l’éducation/évangélisation seront décisives pour développer le chiffre d’affaire comme les paris sportifs. Cette rentrée qui vient sera probablement un révélateur.

Winamax se prépare à cela avec cette campagne vidéo clairement tournée vers la pédagogie et mettant en scène Patrick Bruel. Eux comme tous les autres sites se devront être patients pour arriver aux chiffres d’affaire des courses hippiques ou aux paris en ligne sur les matchs de football.

Un autre site celui de Barrière Poker, développé en partenariat avec la FDJ et qui ouvrira ses portes en septembre fera à coup sûr une campagne de promotion massive peut être aussi basée sur l’évangélisation envahissant tous nos écrans.

Finalement vu cette situation d’attente et comme j’ai pu le dire très souvent sur ce blog, le meilleur modèle sur Internet c’est d’être intermédiaire (Priceminister, eBay, meetic, Google…). Pour nous, futurs joueurs potentiels il est indispensable aussi d’observer afin d’aller vers l’offre qui nous semblera la plus adéquate. Pour cela je trouve excellente ainsi l’idée de Pokerlistings, qui est un guide du poker en ligne qui rassemble les techniques, les actualités et surtout mesure la qualité de service de ces sites auxquels on « confiera » notre argent.

A travers ce site (je n’en connais pas d’autres faisant cela), une rationalisation s’opérera peut être pour qu’un ou deux s’en sortent plus que d’autres selon leur domaine où ils auront le plus/mieux communiquer ou de leur capacité à réagir si la moindre histoire ou le moindre problème devait à arriver.

L’évolution du marché, dépendra aussi de la résistance des opérateurs face à la taxation très élevée sur les salles de poker et les paris sportifs étant très élevés. Ceux-ci ne s’attendent pas à sortir bénéficiaire de l’exercice 2010. N’hésitez pas à lire cet article sur à ce sujet .

Je referai quelques notes sur le sujet pour suivre l’évolution de ce marché dès que des chiffres officiels tomberont.

Partager cet article
Repost0

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 > >>